Le rôle des bibliothèques dans la lutte contre la désinformation 

La lutte contre la désinformation constitue l’un des enjeux mondiaux majeurs de ces dernières années. Le contexte de pandémie de Covid-19, la guerre en Ukraine notamment, ont accentué la vulnérabilité des publics et renforcé l’importance d’actions de formation et d’information, notamment sur la capacité de vérification des faits, l’éducation aux médias et à l’information et l’analyse des phénomènes de désinformation. Dans ce contexte, le rôle des médiateurs et professionnels de l’information est essentiel en tant qu’intermédiaires auprès des publics.

Répondant à un appel à projet de « Jumelage entre initiatives francophones de lutte contre la désinformation » de l’Organisation internationale de la Francophonie, l’École de bibliothécaires, archivistes et documentalistes (EBAD) de l’Université Cheikh Anta Diop, Sénégal, et l’ École nationale supérieure des Sciences de l’Information et des bibliothèques (ENSSIB),  France, au titre de leurs missions respectives de formation et d’accompagnement des professionnels de l’information, ont associé leur expertise en 2022, pour renforcer leurs compétences mutuelles dans les domaines de la lutte contre la désinformation et ainsi répondre au plus juste à cette problématique d’éducation et de formation. L’objectif de ce projet est de renforcer les compétences des professionnels dans la lutte contre la désinformation, à travers la conception et la mise à disposition d’outils pédagogiques et d’une offre de formation permettant aux professionnels d’accompagner concrètement leurs projets de médiation visant à renforcer la capacité critique des publics à faire face à la désinformation.

Conférencier·ères

Thomas Chaimbault-Petitjean
CPI 2022 - Mercredi 2 novembre - 16:00, Salon 1