La représentation des savoirs autochtones dans le Web des données

L’article 15 de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones affirme le droit de ces peuples à ce que les moyens d’information reflètent fidèlement la dignité et la diversité de leurs cultures. Il en effet crucial, en 2021 que l’on intègre à nos bases de données des informations à propos des artistes autochtones, de leurs pratiques et de leurs œuvres. En même temps, les principes de la souveraineté autochtones des données dictent qu’il revient aux peuples autochtones de déterminer quelles données à leur sujet sont recueillies et de quelle façon elles sont traitées. Ces principes en apparence opposés peuvent donner aux professionnels de l’information une impression de double contrainte et les figer dans l’inaction.

Afin de dénouer cette impasse, l’Association canadienne des organismes artistiques a entrepris des activités de consultation auprès d’artistes autochtones afin de déterminer comment les informations les concernant devraient être représentées sous forme de données dans Wikidata et dans d’autres bases de connaissances. Bien que ces travaux ne soient pas encore terminés, ils nous permettent déjà de cerner des enjeux prioritaires comme l’auto-identification. À qui revient-il de saisir qu’un artiste est Anichinabé? Ou est-il plutôt membre de la Nation de Swan Lake? Et comment cette information devrait-elle être saisie de façon à être utilisable tant par les machines, que par des allochtones et par des autochtones?

Cette présentation ne vous apportera pas les réponses à ces questions. Mais elle vous apportera sans doute une sensibilité approfondie à l’importance de représenter les données autochtones selon les termes et les modes de représentation de l’information déterminés par les peuples autochtones eux-mêmes.

Panélistes

Frédéric Julien
CPI 2021 - Mardi 2 novembre - 14:30, Salle OCLC