Injustice épistémique, création de savoirs et bibliothèques : quel rôle pouvons-nous jouer?

L’inclusion des publics marginalisés dans nos bibliothèques passe entre autres par le développement de collections représentatives de leurs savoirs et savoir-faire. En privilégiant les mêmes types de savoirs ou les mêmes lieux de diffusion, les bibliothèques courent le risque de retirer aux populations marginalisées leur agentivité comme producteurs de savoirs. Cette présentation explore comment nos pratiques de développement de collection peuvent participer à l’invisibilisation des savoirs marginalisés ou, inversement, aider à les mettre en lumière. Cela peut être dans la mise en place de modèles de développement de collection innovants comme c’est le cas au Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF), qui développe une grande partie de ses collections en co-création avec des groupes communautaires, ou encore, en ouvrant nos collections à des productions moins traditionnelles comme les blogues, les zines ou les tweets. C’est en réfléchissant à ces questions que nous pourrons développer des bibliothèques réellement inclusives.

Conférencier·ères

Allison Harvey
CPI 2022 - Mercredi 2 novembre - 13:30, Salon 1