Éveiller aux enjeux d’inclusions en bibliothèque : le rôle des associations professionnelles

Si le monde est un « espace en crise », pour reprendre l’expression de Michèle Petit, non seulement d’un point de vue économique mais aussi en fonction de l’accélération des transformations sociales, de l’accroissement des disparités et inégalités culturelles et sociales, il nous semble que la bibliothèque doit lui opposer un espace d’opportunités, favorisant la rencontre de l’autre en soi et facilitant la construction ou la reconstruction de l’individu en lui donnant accès à des collections et des espaces dans lesquels il peut questionner, construire et affirmer ce qu’il est, ce qu’il veut être, ce qu’il pense être.

C’est là que peuvent intervenir les associations professionnelles pour fédérer, mobiliser, diffuser l’information et relayer les initiatives locales, leur donner une portée nationale et internationale, aider les professionnels en mettant à leur disposition des outils (guides, expositions, renvoie vers les textes officiels) et des éléments de réflexion à même de construire une argumentation, ou de proposer des formations, des journées d’étude, tout élément facilitant la prise de conscience, la prise de position, la mise en action et l’engagement.

La présentation reviendra sur les actions internationales portées par le groupe LGBTQ+ Users de l’IFLA (outils réflexifs) en développant certaines réalisations en cours (international guidelines, blog) et difficultés rencontrées, notamment quand on se place à un niveau international s’adressant à des réalités éparses et très différentes. Elle s’appuiera également sur le groupe Légothèque de l’AbF, la génèse de sa création, et son rôle au sein de l’association.

Conférencier·ères

Thomas Chaimbault-Petitjean
CPI 2022 - Mercredi 2 novembre - 14:00, Salon 1